Chronique de "Talisman : une nouvelle de Whyborne et Griffon" de Jordan L. HawK

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Jordan L. Hawk
Editeur : Editions Reines-Beaux
Sortie : 13 février 2015

Service Presse - Partenariat

Résumé :
 Griffon Flaherty ne veut qu'une chose : préparer une Saint-Valentin parfaite pour son amant, le Dr Percival Endicott Whyborne. Un dîner dans un restaurant chic, une soirée au théâtre, et un interlude romantique à la maison devraient faire l'affaire. 
Mais une nouvelle cliente porteuse d'une affaire urgente met les plans de Griffon à mal. Un talisman magique a été volé, et s'il ne lui est pas rendu avant le coucher du soleil, le désastre s'abattra non seulement sur le larron, mais également sur les innocents qui se trouveraient en sa présence. 
Whyborne et Griffon pourront-ils retrouver et rendre l'amulette d'ici la tombée de la nuit, ou les réservations pour un dîner deviendront-elles le cadet de leurs soucis ? 

Note : Cette histoire se déroule après Contresens et avant le tome 2, et elle est narrée du point de vue de Griffon. 



*** MON AVIS ***

Un très court avis pour une très courte nouvelle. Encore une fois j'ai été embarquée avec Whyborne et Griffon. J'aime énormément ces deux personnages.

A travers la quête d'un talisman, qui vient perturber les plans de soirée de Griffon, nous nous rendons compte que celui-ci doute énormément de lui-même. L'histoire est racontée de son point de vue, donc nous pouvons nous immiscer complètement dans ses pensées et les ressentis qui le traversent.

J'aime beaucoup Griffon et le cœur qu'il met pour que cette première Saint-Valentin soit parfaite pour Whyborne et lui.

Mais une affaire de dernière minute vient contrarier ses plans. Une affaire où le danger est présent, et où il entraîne Whyborne avec lui.

Nous retrouvons un Whyborne égal à lui-même, timide, gentil et tellement attachant avec ses bégaiements.

L'écriture est fluide, douce. Nous arrivons bien trop vite au mot "FIN", mais ce court récit a le dont de nous montrer la profondeur des sentiments de Griffon, mais surtout toutes ses incertitudes, la façon dont lui se perçoit.

Ces problèmes psychologiques, dont nous avons eu un aperçu dans le tome 1, ne sont pas totalement guéris.

Au final, une belle petite histoire qui nous montre tout l'amour de Griffon pour Whyborne, tous ses doutes, ses peurs. Nous avons l'impression qu'il s'est résolu à la fatalité dans leur histoire. Les ressentis sont bien présents, l'émotion et l'amour.

J'ai hâte de découvrir le tome 2 pour voir comment Griffon et Whyborne s'en sorte, où l'amour va les porter, si enfin ils vont chacun se faire confiance sur les sentiments de l'autre et l'amour qu'ils se portent mutuellement.

Merci pour ce très et trop court moment délicieux, qui nous en apprend plus sur Griffon.

Et encore une fois, j'adore la couverture !



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"