Chronique de "Les Montgomery et Les Armstrong - Tome 2 : La force d'aimer" de Maya Banks

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Maya Banks
Editeur : J'ai Lu pour Elle
Sortie : 27 août 2014

Résumé :
Genevieve McInnis était si belle que le redoutable Ian McHugh l’a enlevée. Et comme elle se refusait à lui, il l’a défigurée d’un coup de poignard. Durant un an, elle est restée captive dans un donjon, jusqu’au jour où le clan Montgomery a assiégé le fief de son tortionnaire. Prête à tout pour recouvrer la liberté, Geneviève s’offre à Bowen Montgomery. À sa grande surprise, le Highlander ne la traite ni comme une courtisane ni comme un monstre. Mais comment accepter le paradis dans les bras d’un homme quand un autre vous a fait vivre l’enfer ?



*** MON AVIS ***

Un second tome plus intense que le premier, plus dur également de part ce qui est arrivé à Geneviève.

Nous retrouvons la suite logique du premier tome, où les frères Montgomery et Armstrong assiègent le clan McHugh, celui-là même qui avait enlevé Eveline à la fin du tome 1.

Bowen Montgomery dirige cet assaut, mais qu'elle n'est pas sa surprise en découvrant Geneviève. Il est de suite attirée par elle. Mais Geneviève est une femme blessée, meurtrie dans sa chair, suite à ce qu'elle a subi.

La relation entre Bowen et Geneviève n'est pas évidente, car celle-ci se méfie, mais surtout, elle se rabaisse, et ne pense qu'à retrouver cette liberté qu'elle n'a plus depuis un an. C'est une femme courageuse, forte, qui cache ses sentiments et ses émotions et qui a perdu toute dignité. C'est un personnage très touchant, qui m'a serré le cœur plusieurs fois, par ce qu'elle a enduré, mais surtout par ce qu'elle doit encore subir des autres personnes du clan McHugh, qui la rabaisse, l'agresse, l'insulte. Je me suis demandée quand son cauchemars et son calvaire allaient être terminés.

Bowen , bien que méfiant, apprend à connaitre Geneviève, et tombe lentement amoureux d'elle. Mais ce n'est pas un long fleuve tranquille, et il aura bien des difficultés à la faire accepter par tous. Car s'il est présent pour la protéger, il ne pourra pas toujours la surveiller, et la pauvre subira encore bien des traumatismes.

Il y a beaucoup de rebondissements dans ce tome, des secrets, qui une fois révélés, changent la donne et nous éclair sur certaines choses du précédent tome.

Il a été agréable de retrouver tous les protagonistes du tome 1, ainsi que Graeme et Eveline, dont nous apercevons l'évolution de leur relation.

L'écriture de Maya Banks est encore une fois très addictive, fluide, où les sentiments sont présents tout du long, des sentiments qui vous embarquent sur une montagne russe, des sentiments qui vous procurent de la joie, du réconfort, mais également du méprit, de l’écœurement. L'auteur sait très bien vous faire passer d'un moment tendre à l'horreur, à la peur.

Un tome plus sombre au niveau des actes commis, et surtout une peine immense de ce que subit Geneviève tout au long du récit. Mais sa force et son courage l'aideront à faire face, et surtout, en Bowen, elle a trouvé une personne de confiance, bien que le secret qu'elle garde puisse briser à tout jamais leur couple.

J'ai passé un excellent moment de lecture, encore une fois plongée en plein cœur des Highlands, au milieu des ces guerriers puissants et courageux. Bowen est un homme déterminé, honnête, fort, et son amour pour Geneviève lui fera voir au-delà de l'horreur qu'elle a subi, au-delà de ses cicatrices, et il se battra pour l'avoir à ses côtés et la faire accepter de tout le monde, malgré les révélations faites. Une belle relation entre les deux, basée sur la confiance qui s’acquiert petit à petit, mais aussi sur une force de caractère incommensurable. Les scènes d'amour entre eux sont délicates, douces, à l'image de l'amour de Bowen pour sa douce.

Une très belle fin également, qui laisse présager quelques bonnes choses, peut-être pour l'un des frères Armstrong, mais également un événement qui viendra bouleverser la vie de Bowen et Geneviève.

J'ai hâte de pouvoir lire la suite.

Merci à l'auteur Maya Banks, qui encore une fois m'a charmée par son écriture et son récit. Une auteur a multiples facettes, qui sait très bien jongler avec tous les genres.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"