Chronique de "Barman et Détective Privé" de Ethan Stone

NOTE : ♥♥♥♥♥ *** COUP DE ♥ HUMORISTIQUE ***


Auteur : Ethan Stone
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : 16 octobre 2015

Résumé :
Après avoir été radié par sa fédération, l'ancienne star du hockey Linc Carpenter décide de prendre un nouveau départ en partant servir des verres à Tampa. Malheureusement il fait un barman aussi mauvais qu'incompétent. Alors, quand l'opportunité de suivre une formation pour devenir détective se présente, Linc n'hésite pas. Et même s'il n'est pas très doué, l'apprenti détective parvient à décrocher un contrat simple en apparence : suivre le magnat de la mode, Quentin Faulkner. Mais c'est sans compter sa maladresse légendaire, une affaire plus complexe qu'il n'y paraît et Brady William, le garde du corps - très sexy - de Faulkner.


*** MON AVIS ***

Un véritable coup de cœur pour l'humour omniprésent de ce récit, et cette sensation de bien-être que j'ai éprouvé tout au long de ma lecture. Et, bien sûr, un clin d’œil particulier à notre héros : Linc, sans qui cette histoire n'aurait pas la même saveur.

Dès les premières pages, nous sommes plongés dans cet humour décapant et ces catastrophes, un peu genre Monsieur Poisse, qui collent à la peau de Linc.

Je ne vais pas vous refaire le résumé, mais lorsque Linc accepte la mission de suivre Quentin Faulkner, pour prouver son adultère, c'est toute une série de déconvenues, de situations et de péripéties toutes plus hilarantes les unes que les autres qui lui arrivent. Le pauvre Linc n'a vraiment pas de chance. Et lorsqu'il se heurte au très musclé et sexy garde du corps Brady, c'est un jeu assez marrant qui débute.

Linc ira jusqu'au bout de sa mission. Il est passionnant d'être plongé au cœur de ses réflexions intérieur, car je peux vous dire que ça vaut le détour. C'est un homme enjoué, drôle, même sans s'en rendre compte, un peu contradictoire aussi dans sa façon de faire et de penser, et vous verrez que son langage est à la hauteur de sa gaucherie.

Brady est énigmatique, posé, calme, et s'amuse assez des situations dans lesquelles se fourrent Linc.

Linc est taquin, plein de surprises et de ressources, il ri même de sa bêtise, de ses incompréhensions, et connais parfaitement ses défauts. Vous n'allez pas vous ennuyer une seule seconde avec lui. Mais n'allez pas croire qu'il est bête ou pas intelligent, loin de là. 

Je n'ai pas pu décrocher de ma lecture jusqu'à la fin, avec les larmes aux yeux, des larmes d'hilarité et de fous rires.

L'écriture est prenante, entraînante, chantante, légère, le récit est très bien mené et bien construit, car c'est Linc qui nous raconte son histoire, et il le fait de sorte que nous avons l'impression qu'il nous parle, ce qui fait que nous sommes encore plus immergés dans ses folles aventures. 

La fin de la nouvelle est surprenante, je ne m'y attendais pas. Par contre, jusqu'au bout, Linc reste Linc.

Franchement, si vous souhaitez passer un agréable moment de détente, de légèreté et de rire, cette nouvelle est faite pour vous. Dans ce récit, il y a de l'action, du suspens, de l'humour à foison et un soupçon d'émotion sentimentale, un peu plus sérieuse. 

Bref, j'ai surfé sur les vagues du rire, pour ne plus en décrocher. Linc et Brady m'ont embarqué avec eux dans leur histoire folklorique et amoureuse, car on sent de l'attachement entre les deux, puis une complicité. Deux hommes opposés, qui vont se chercher, se titiller, se chamailler pour chacun défendre son travail, le tout parsemé largement de situations gênantes, de situations cocasses, de provocations suggestives, un léger romantisme, et une pointe de sexe.

Les personnages secondaires sont aussi très importants dans leur histoire.

Bon, tout ça pour vous dire que franchement j'ai eu un véritable coup de coeur pour cette courte nouvelle bourrée d'humour, avec un Linc au top, et un Brady très sexy.

A lire sans modération.

C'est une histoire que je relirai avec grand plaisir, car franchement, elle est top.

Merci à Ethan Stone pour cet excellent moment en compagnie de Linc et Brady.



Commentaires

  1. J'ai adoré cette histoire pour son côté absurde. C'est un livre amusant et drôle, qui fait rire (très fort par moment). Link est un grand couillon attachant. Il se retrouve dans des situations hallucinantes et c'est ce qui rend l'histoire encore plus drôle.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"