Chronique de "L'ombre d'une chance" de Josh Lanyon

NOTE : ♥♥♥♥


Auteur : Josh Lanyon
Éditeur : MxM Bookmark
Sortie : 13 juin 2014

Résumé :
Il y a plus d’un siècle, l’illusionniste David Berkeley s’est suicidé dans son manoir au bord de la mer, condamnant ainsi son esprit à errer pour l’éternité. Du moins, c’est ce que raconte la légende locale...
Le Professeur Rhys Davies, un para-psychologue à mi-temps, écrit un livre sur les lieux hantés de Californie et il croit que les ruines de la Maison Berkeley pourront lui servir dans un chapitre terrifiant – s’il parvient à accéder à la propriété. Le seul obstacle est le troublant policier et gardien auto-proclamé du domaine, Sam Devlin.
Et quand on parle d’obstacles, Devlin en est un grand. Mais vous savez ce qu’on dit. Plus on s’élève et plus dure sera la chute...



*** MON AVIS ***

Une nouvelle très agréable à lire. J'ai passé un excellent instant.

Un récit qui mêle habilement mystère, suspens, une pointe d'humour, le tout avec un soupçon d'amour et de tendresse.

Nous suivons le parcourt de Rhys dans sa quête de phénomène paranormale, une quête qui le conduit chez un artiste rencontré de manière fortuite, mais dont la maison est occupée par un homme assez troublant et énigmatique : le grand policier musclé et très froid Sam Devlin.

Cette histoire se lit facilement, nos personnages sont tantôt drôles, tantôt sérieux, tantôt étranges. La rencontre entre Rhys et Sam donne parfois des étincelles, et Rhys devra déjouer la surveillance de Sam pour pouvoir se rendre dans cette maison Berkeley. Une maison qui recèle bien des mystères et des frissons...

J'ai beaucoup aimé voir interagir Sam et Rhys, un Sam méfiant, taciturne, et un Rhys qui se justifie dans la limite de ses mensonges. Petit à petit, ils font connaissance et la langue de Sam se délit, ainsi que celle de Rhys, qui vient à en raconter des choses personnelles et intimes. Cependant Sam bat souvent le chaud et le froid. 
Une petite romance éclos entre eux, qui grandie au fil des pages, mais reste très discrète. Elle est évoquée de façon douce, tendre. Le passé amoureux douloureux de Rhys est évoqué, car celui-ci en souffre, il est un peu idéaliste. Quelques scènes intimes entre eux sont assez mignonnes, j'ai beaucoup aimé l'instant de la piscine que j'ai trouvé apaisante, belle, sensuelle et affectueuse.

Ce sont deux personnages attachants, bien que les sentiments ne soient pas approfondis. Cela reste en surface, mais j'ai apprécié cette façon de faire et de nous décrire si subtilement leurs émois.

Bien sûr, au cours de notre lecture, il y a un mystère qui plane continuellement sur cette maison, et on arrive à se demander si les fantômes n'existent pas vraiment. Quelques passages m'ont fais frissonner.
Il y a aussi les autres personnages secondaires : loufoques, sympathiques, bizarres et d'autres qui se révèlent surprenants au final. 
L'action est présente et le danger arrive aussi sur Rhys quand celui-ci désobéit aux avertissements de Sam.

Bref, un dénouement final étonnant pour ma part.

L'écriture est fluide, sans prise de tête, prenante, et sait se faire mélodieuse quand il le faut. Je me suis laissée transporter sans effort dans ma lecture dont j'ai apprécié chaque description ou monologue intérieur, un joli petit couple qui se forme doucement, deux personnalités intéressantes, avec des personnages secondaires extravagants. Le tout reste léger, mais addictif et emprunt de bien des mystères...

Et j'adore cette couverture ! Elle reflète tout a fait l'ambiance du livre.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"