Chronique : "Le divin enfer de Gabriel - Acte 1 : La passion"

*** COUP DE CŒUR MAGISTRAL ***


Auteur : Sylvain Reynard
Éditeur : J'ai Lu pour Elle
Date de sortie : janvier 2018

~ RÉSUMÉ ~
Spécialiste de Dante, professeur à l'université de Toronto le jour, Gabriel Emerson se transforme chaque nuit en véritable don Juan. Or, sous le masque du libertin se dissimulent les fantômes d'un passé obscur qui, bientôt, le rattrapent. Car la douce Julia, l'une de ses élèves, le fascine et éveille en lui des désirs interdits. Tourmenté, Gabriel éprouve un besoin grandissant de la posséder. La tentation le conduira-t-elle à transgresser des règles immuables ? Cette passion pourrait briser à tout jamais sa carrière... ou lui ouvrir les portes de la rédemption.


~ MA CHRONIQUE ~

Ce roman est un de mes romans adoré, aimé, choyé, adulé. J'ai lu sa toute première version il y a déjà quelques années, et je ne m'en lasse toujours pas. Mais alors pas du tout !

Gabriel et Julia c'est un couple à part, un couple extraordinaire, délicat, exceptionnel. Leur personnalité fait tout le charme de l'histoire, leurs blessures, qui les bloque, font partie intégrante du roman, de ce qu'ils sont, de cette force aussi qu'ils ont.

Julia et Gabriel, c'est une histoire qui commence bien avant cette rencontre à l'université. C'est un souvenir merveilleux et inoubliable pour Julia, c'est une chimère, un rêve pour Gabriel.

Page après page, nous faisons connaissance de chaque personnage, de ceux secondaires également, de leur famille. Petit à petit, nous découvrons les ravages de chacun, mais surtout, mot après mot, c'est une passion grandissante qui va dévorer nos deux protagonistes, un amour passionnel, viscéral, obsédant, pur, vraiment fort. Les mots, les actes, les pensées, tout tend vers la passion pure, délicate et poétique. C'est tendre, c'est déchirant parfois, c'est douloureux aussi.

Ce qui me rend toute chose avec ce texte, c'est le contexte, l'univers. En effet, tout au long du livre, ce sont des références à Florence, à l'Italie et surtout ce parallèle exceptionnel qui est fait avec Dante Alighieri et Béatrice, son enfer et tout ce qui va avec. Ce contexte me subjugue, me consume, tout comme Gabriel et Julia.

Gabriel est un personnage coup de cœur. Il est arrogant, hautain, drôle dans ses certitudes de bourges, dans ses réparties qui ne manque pas de faire mouche à chaque fois. Cependant, si au départ nous pouvons le détester pour ce qu'il est, pour ce qu'il fait, petit à petit nous le découvrons d'une toute autre manière, sa face cachée, sa vraie personnalité et alors là, c'est une explosion de bons sentiments qui vous envahie, une tendresse pour lui, une admiration aussi. Il devient tout autre au contact de Julia et vous verrez pourquoi, et comment.

Julia est une jeune femme innocente, douce, un peu naïve, le cœur sur la main. Elle est aussi forte que fragile, délicate et si compatissante. Elle encaisse sans rendre les coups. Toutefois, quand le chagrin devient trop fort, quand la peine devient insurmontable, c'est un vrai petit démon que nous découvrons, par la parole. Elle n'est pas une héroïne comme les autres, et je l'adore pour ça.

La musique joue également une grande partie dans ce roman. Elle imprègne nos personnages, les situations qu'ils vivent, les mots qu'ils n'osent avouer.

Cette histoire d'amour, c'est bien plus que cela, c'est la rencontre de deux âmes qui se sont perdues, deux âmes que le destin réuni une dernière fois pour les sauver, pour les faire vivre. Deux âmes écorchées dont le salut ne peut se trouver que l'un dans l 'autre.

Tout au long du roman il se passe beaucoup de choses, nous avons la juste dose de suspens, de volupté, de tension, de mensonges, d'espoir, de tendresse. Des confessions qui vous émeuvent au plus haut point, des situations déchirantes ou d'autres plus drôles. De la timidité et de l'audace.

La plume de l'auteur est un régal. Elle est belle, riche, poétique, délicate. Elle s'épanouie en même temps que ses personnages, elle nous offre ces émotions qui font palpiter le cœur, qui font que cela reste gravé dans votre tête, qui vous touche l'âme et le cœur.
Une plume qui décrit aussi bien le ressenti que les descriptions.
Une plume qui me transporte, me bouleverse, qui m'a conquise, totalement.

En bref, Gabriel et Julia est mon couple phare, un énorme coup de cœur, et ce depuis le début. Ma relecture fut tout aussi bonne, tout aussi succulente, délicieuse. Les personnages sont intéressants, captivants, très bien travaillés par l'auteur et la grande beauté de ce récit, c'est cette assimilation avec La Grande Comédie et Dante, Dante et sa Béatrice, le tout en subtilité, intelligence et délicatesse. Un amour bien au-delà de la passion, bien au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer.




Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique : "Be with me"

Chronique : "Lever l'encre"

Chronique : "Quand le vent caresse mes cheveux"