Chronique de "Lui - Suivi d'une nouvelle : Sur la toile" de Nathalie Marie

NOTE : ♥♥♥♥♥/5 *** ÉNORME COUP DE ♥ ***





Auteur : Nathalie Marie
Editeur : auto-édition
Sortie : Janvier 2016

Service Presse

Résumé :
"Lui" : Il a dix-sept ans, Lui en a vingt-cinq. Il est un lycéen brillant, Lui est un aristocrate lié à ses devoirs et obligations. Ils se croisent dans l’Eurostar. Une rencontre, une histoire d’amour impossible. Romance M/M pour public averti. 
"Sur la toile" : Après avoir traversé un événement difficile, Morgan quitte la ville où il vit, son appartement et la fac. Il atterrit à cinq cents kilomètres et trouve un lieu où reprendre pied. Émilien est peintre ou, tout du moins, c’est ce qu’il veut devenir. Il est obsédé par son art. Il découvre en Morgan l’inspiration absolue et l’intensité émotive qu’il recherche.



*** MON AVIS ***


"Lui" - ♥♥♥♥♥/5 *** ÉNORME COUP DE ♥ ***

Cette histoire est tout simplement sublime. Elle m'a enchantée, bouleversée, chamboulée, émerveillée.

Ce roman est raconté comme un journal, du point de vu de Il. Ce qui est très astucieux,  c'est que l'auteur réussi à ne pas mentionner les prénoms une seule fois tout au long du récit.

Il est un jeune lycéen de 17 ans et lors de son retour sur Paris, dans l'Eurostar, il rencontre Lui, ou plutôt, c'est Lui qui rencontre Il. De cette rencontre, bien des bouleversements vont découler. Nous allons alors suivre leur aventure des yeux de Il, une aventure qui dès le départ est impossible, vous verrez pourquoi.

Ce que j'ai apprécié dans ce récit c'est l’honnêteté qui se dégage de chacun des protagonistes. Mais aussi leur force de caractère, leur façon de voir les choses, de se poser des questions et leur façon d'interagir entre eux. Car s'ils se défendent de mettre des mots sur ce qu'ils ressentent, à travers leur quotidien, leurs comportements, leurs touchés, leurs petits gestes, nous comprenons toute l’ampleur que prend cette relation, ce lien qui se crée, et nous ne sommes pas les seuls à le comprendre.

Au fil des pages, nous devenons spectateurs de leur voyage émotionnel, sensuel, spectateurs de leurs escapades dans des lieux très représentatifs de leurs personnalités, des voyages qui leurs crées des souvenirs toujours plus profonds, plus intimes.

Lui est un jeune homme incroyable, il est à l'écoute de Il, a l’affût de ses moindres pensées, gestes, sourcillements, tremblements, frissons. De part son intelligence et son esprit cultivé, il contribuera à faire évoluer encore plus Il. 

Il est également très intelligent, ouvert à tout, curieux de tout. C'est un jeune garçon sérieux, à l'esprit vif, qui a une relation particulière, mais de confiance, avec ses parents. Il m'a totalement conquise car il m'a ému et touché : il a ce mélange d'innocence, de spontanéité, de profondeur et de maturité, qui fait de lui une personne spéciale. Ses questions, légitimes, m'ont parfois fait sourire, et la façon dont Lui lui répondait était complètement juste, vraie, honnête, sans moquerie, ni taquinerie.

Vous ferez connaissance avec la grand-mère de Il, une grand-mère formidable, avec des mots tellement réalistes, une grand-mère attendrissante, aimante, et qui jouera un rôle essentiel.

La plume de l'auteur est une merveille, si juste, si parfaite, si délicate et précise pour nos personnages. Avec ses mots elle arrive à nous faire ressentir des émotions intenses, vibrantes, emplies de joie et de tristesse en même temps, car nous savons cet amour impossible. Alors, impuissants, nous espérons pour Il et Lui, nous vivons cette histoire avec eux, nous pleurons avec eux, nous sommes heureux avec eux, car c'est bien du bonheur qu'ils vivent, qu'ils ressentent. Plus les pages avances, et plus nous ressentons cette angoisse qui monte, qui monte....un peu comme eux. 
La fin est tout simplement sublime, déchirante, j'ai pleuré avec Il, j'ai espéré avec Lui, mon cœur s'est asséché de tant de beauté émotionnelle, mon esprit s'est envolé de tant de sensations et mon ventre s'est tordu de tant de moments poignants, d'échanges silencieux, si parlants, bercés par les larmes de nos deux hommes.

Une histoire singulière, pour des personnages atypiques qui vous embarquent au cœur d'une relation exceptionnelle, douce, le tout sublimé par l'écriture de l'auteur et par toutes les petites citations de début de chapitre qui m'ont conquise et ravie.

Ce roman est une perle, j'en suis encore toute retournée, et si j'aimais déjà énormément la plume de l'auteur, Nathalie Marie, et sa délicatesse à nous raconter ses histoires, alors là c'est le summum, la confirmation pour moi. Et quand on sait que c'est son tout premier écrit, et bien je dis bravo, bravo pour ce style, bravo pour tout ce que j'ai ressenti, bravo pour nos deux personnages, pour leur histoire.

Bref, en fait, je ne sais pas vraiment que vous dire de plus pour vous faire ressentir ce que j'ai éprouvé à la lecture de ce roman. La passion m'a animée du début à la fin, c'est une histoire comme je les aime, forte et tendre à la fois, où l'amour est le point culminant de tout, du respect, de l'attention, de l’honnêteté, l'amour qui transcende chaque parole, chaque geste, l'amour passionnel, unique, l'amour vrai, celui que vous n'oubliez jamais, qui vous marque et qui grave au fond de votre cœur le sentiment d'éternité, l'amour pour lequel vous acceptez la fin, vous acceptez le bonheur, même fugace, l'amour pour lequel vous vous livrez totalement et inconditionnellement, l'amour pour lequel vous prenez le temps, le temps d'apprendre, de comprendre, de savourer...et je dirai que ce roman, au final, pour moi, c'est tout ceci.


Merci, merci mille fois Nathalie Marie de m'avoir offert l'opportunité de découvrir ton premier écrit, ton premier chef-d'oeuvre.



"Sur la toile" - ♥♥♥♥♥/5 *** COUP DE ♥ ***

Cette courte nouvelle est une merveille de douceur et de tendresse.

Nous suivons la rencontre de Morgan et Émilien, qui part un seul regard s'attirent irrémédiablement.

Morgan, dû à un terrible événement, est une personne renfermée, solitaire. Bien qu'il veuille se sortir de ce tourbillon, les marques du passées s'ancrent en lui, insidieusement.
Émilien est un passionné de peinture, et en fait son passe-temps permanent. C'est un artiste, un peu débraillé, avec tatouage et piercings. Lorsqu'il croise l'allure de Morgan, ses attitudes, il est totalement subjugué, il devient son obsession, sa passion, sa recherche permanente.

A vous de lire pour comprendre ce qu'il se passe entre eux, cette magie qui fait que tout au long de votre lecture, vous aurez des papillons dans le ventre, et le cœur en émoi.

La plume de l'auteur est fluide, délicate, toute en sensualité et en poésie. Le rapprochement de Morgan et de Émilien est tout simplement beau, l'alchimie entre eux ne fait aucun doute. Nathalie Marie a su peindre à merveille cette relation si exquise, si honnête. J'ai beaucoup aimé le caractère et la personnalité de ces deux jeunes hommes, la façon dont ils se sont révélés l'un à l'autre. Mais plus que tout, j'aime l'image d'un Morgan et d'un Émilien, tout deux adossés à leur arbre, face à face, à se regarder, se chercher, sans un mot, juste avec des expressions corporelles, et tellement d'émotion dans leurs regards, un regard qui passe par mille émotions, dépeint en mille couleurs.

Une nouvelle dont la fin est juste parfaite, en harmonie avec le reste du récit. Par ses mots, sa façon de composer cette histoire, tous les sentiments et les émotions de Morgan et Émilien sont en pudeur, en retenue, mais avec tellement d'impact sur nous lecteur...ce qui m'a donné à quelques passages la larme à l’œil.

En bref, pour moi, cette nouvelle c'est une renaissance, une révélation, la communion de deux âmes qui se trouvent, se libèrent, se magnifient et se scellent.

Un titre qui prend toute sa valeur et son importance à la fin de votre lecture, un moment très intense en émotion.

Merci à Aurore, pour qui cette nouvelle a été écrite en cadeau d'anniversaire par Nathalie Marie, pour avoir accepté de partager ce précieux présent avec nous. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"