Chronique de "Obsédantes Hésitations" de Manhon Tutin et Elea Cain

NOTE : ♥♥♥♥/5


Auteurs : Manhon Tutin & Elea Cain
Editeur : auto-édition
Sortie : 17 décembre 2015

Service Presse

Résumé :
La vie est faite de choix, dont certains sont bien plus difficiles à vivre que d’autres. 
Zachary Blake avait des rêves plein la tête, empreints de strass et de paillettes. Ceux-ci s’étant révélés plus dangereux qu’attrayants, il se bat pour mener un semblant de vie réelle et s’en tire plus mal que bien. Jusqu’à ce que la décision de retourner là où tout a commencé ne s’impose à lui. 
Il se sent comme un trou noir prêt à l’engloutir et refuse de faire sombrer qui que ce soit avec lui. 
Peu importe qu’il s’agisse de son frère ou de la personne la plus arrogante qui lui ait été permis de rencontrer, Keegan Jones, une étoile montante de la gymnastique. Seulement, il semblerait que Zach ait oublié un élément essentiel sur le chemin de sa rédemption… Qu’il le veuille ou non, un trou noir finit indubitablement par attirer les étoiles qui passent près de lui.


*** MON AVIS ***

Une très jolie histoire, qui tour à tour vous fais rire ou vous serre le cœur. Si le début de ma lecture m'a paru longue, la suite m'a  complètement séduite.

Nous suivons le long chemin tortueux vers la rédemption et le bonheur de Zachary Blake et Keegan Jones. Ces deux êtres, qui finalement se ressemblent assez, se rencontrent et cela donne des étincelles, mais surtout cela fait basculer leur vie, les obligent à affronter ce qu'ils redoutent.

Zachary est un jeune homme un peu brisé par la vie, une vie qu'il subit, qu'il cache à son frère, à tout le monde. Il vit de mensonges, de non-dits, de peur, de cauchemars...et cela le bouffe à petit feu.
Lorsqu'il retrouve son frère, Misha, c'est tout ses doutes qui refont surface, mais c'est aussi l'occasion de rencontrer Keegan Jones, le meilleur ami de son frère, un jeune homme arrogant, prétentieux, insolent. Jeune homme pour lequel Zach verra toutes ses barrières se fissurer unes à unes, tombées petit à petit. C'est surtout un amour profond et sincère qui lui tombe dessus, et Keegan deviendra sa rédemption, son espoir. Mais cela ne se fera pas tout seul, il devra d'abord se libérer lui-même, se libérer du vide creuser entre lui et son frère, pour réussir à ouvrir totalement son âme et son cœur à Keegan.

Keegan est un sportif avec de grands rêves, un sportif arrogant, prétentieux, énervant. Mais sous cette carapace, sous ce masque, il cache un cœur doux, gentil, compréhensif. Lui-même a ses propres problèmes, ses propres zones d'ombres. Lorsqu'il rencontre Zach, il est attiré par cet homme tortueux, mystérieux. Son objectif est alors de découvrir cet homme, de le faire s'ouvrir, de le faire vivre. 

Ensemble, ils vont parcourir un chemin long, difficile, parsemé de doutes, de peurs, de pas en avant, de pas en arrière. Certains passages m'ont littéralement fait mourir de rire, surtout avec Misha dans l'équation, car ils sont tellement butés et parfois de tels gamins, que leurs joutes verbales sont succulentes. Cependant, d'autres instants, plus intimes, plus confinés, m'ont arrachés le cœur tant leurs déclarations et leurs vérités m'ont bouleversées, tant elles étaient intenses. Les larmes n'ont pas été loin.

Ce récit est tout en réflexions intérieures, peu de dialogues, mais le peu que les auteurs nous offre sont assez forts en émotions. Au fil de notre lecture, le titre prend tout son sens, car ce roman est une succession d'obsédantes hésitations. Mais au milieu du brouillard et du tumulte interne de nos deux protagonistes, l'amour fait son chemin, tout doucement, pour s'insinuer en eux de façon irrémédiable et durable. Un amour sincère, un amour qui leur apporte bonheur, réconfort, mai aussi la douleur, la douleur de savoir que pour être parfaitement heureux et complets, beaucoup de choses doivent être réglées.

Les scènes de sexe sont tendres, douces, empreintes d'un amour sublime. Un passage m'a serré le cœur tellement c'était déchirant, tellement Keegan a été fort pour Zach, pour lui montrer qu'il est beau malgré ses cicatrices, malgré sa douleur.

Vous verrez aussi que les autres personnages, que ce soit Misha ou la mère de Keegan, joueront un rôle très important dans l'histoire, et que ce sont deux personnages perspicaces et pas si incrédules que ça.

En bref, un très beau récit, une très belle fin. Un roman qui vous embarque dans sur le chemin douloureux d'un amour, dans le chemin d'un amour libérateur, qui vous prend en mains pour vous faire affronter une réalité à laquelle vous avez trop longtemps fermé les yeux, un amour qui vous bouscule, qui vous donne le courage de révéler les non-dits, de dévoiler vos sentiments, de vous ouvrir aux émotions, un amour qui est votre rédemption et votre avenir.

Merci pour ce trois mains qui allie vos deux plumes à merveille, qui allie souffrance et bonheur, tristesse et humour, amitié et amour, le tout avec intensité.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"