Chronique de "L'Effet Papillon - Tome 1 : Galilée" de Lily Haime

NOTE : ♥♥♥♥♥ +++ COUP DE CŒUR





Auteur : Lily HAIME
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : 14 février 2015

Résumé :
« Je laisse toujours une fenêtre ouverte. Pour ne pas étouffer, pour pouvoir fuir... »
Alexandre vit dans l’ombre d’un père tyrannique, homophobe, violent et alcoolique. Quand il referme la porte de chez lui, il sait que tout peut basculer.
Au milieu d’une famille défaillante, bancale, au trouble secret, Alexandre mène une vie imparfaite, parfois douloureuse. Pourtant, il ne se résigne pas, jamais, luttant silencieusement pour ses propres rêves. Humbles et simples, mais ce sont les siens.
Un jour, il percute Jamie. Et dans le regard d’or du jeune homme, Alexandre voit ressurgir l’ombre d’un souvenir d’enfance.
Un battement d’ailes.
Comme un combat contre lui-même, contre ses craintes, contre ses peurs...
Un effet papillon.
Comme l’amour.
« Je laisse toujours une fenêtre ouverte. Pour pouvoir m’enfuir, pour te voir venir vers moi... »



*** MON AVIS ***

Tout d'abord, je tenais à remercier mon partenaire MxM Bookmark pour ce service presse.

Alors, je ressors toute retournée de ma lecture.

Une histoire splendide, forte, belle, dure.

Je ne reviendrai pas sur l'histoire, car le résumé "résume" très bien le récit.

Nous suivons la vie pas facile et dure d'Alexandre. Alexandre est un jeune homme de 17 ans qui sort avec pas mal de filles, mais qui ne ressens pas ce petit plus, cette petite étincelle, qu'il aimerait pourtant tant ressentir. Un jour, il percute Jamie, et là, c'est la révélation. L'étincelle est là, les petits fourmillements, la lumière, le soleil. Il est tout retourné par cette rencontre, mais les mots très durs de son père quand il avait 5 ans lui reviennent en pleine face, comme un boomerang : "Tu es mon fils et mon fils n'est pas un pédé". Voilà les mots qui vont lui embrouiller son esprit, le poursuivent. Mais l'amour est plus fort, et Alex et Jamie se construisent une relation, à l'abri de tous les regards.

Cet amour va être malmené. Il est de plus en plus difficile pour Alex de ne pas montrer ses sentiments pour Jamie, des sentiments très forts, une bouée de sauvetage, la lumière dans tout ce noir qu'est sa famille, sa vie, son impuissance. Jamie se pose des questions sur le père d'Alex, il n'est pas dupe. Mais Alex ne laisse rien transparaître, de peur de voir cet amour avorté, de peur de perdre Jamie, de peur de ce que pourrait faire son père, de peur de l’inacceptable. Ils auront cependant des moments de joie et de bonheur, fugaces, éphémères.

Nous suivons donc l'évolution entre Alex et Jamie au travers de leur famille respective, des amis d'Alex, de leur vie sportive. Tout un panel de relations est développé.

Encore une fois, Lily Haime, avec son écriture, nous transporte, nous amène à trembler pour Alex, à espérer pour leur amour, à détester ce père, ce tyran, cet homme qui n'aime pas son fils, cette mère qui ne dit rien, qui laisse faire, qui hésite, mais qui aime pourtant son fils. 

Il y a des passages très durs dans le roman, où j'ai eu mal au cœur pour Alex, j'ai souffert avec lui, tremblé avec lui, espéré aussi. Toute cette dureté qu'il supporte, ces coups, ces préjugés, je les ai ressenti, je me suis sentie mal pour lui. Voilà tout le talent de Lily pour nous faire percevoir les choses. Sa plume est belle, envoûtante, nous amène au plus profond de nous-même, de nos sentiments, de nos réactions. 

J'ai été heureuse aussi avec Alex, pour son amour fort et sincère envers Jamie. Au fil de leur histoire, ils apprennent à se faire confiance mutuellement, à être là l'un pour l'autre. Et tous les deux se font réciproquement un cadeau des plus merveilleux et des plus sincère pour se prouver leur attachement, leurs sentiments, leur sincérité. 

J'ai aimé aussi leurs petites disputes, leurs prises de tête. Ils ont un caractère fort. La relation entre Jamie et Hugo, le meilleur ami d'Alex (qui est jaloux de sa relation "amicale" avec Jamie), est assez jouissive aussi, et apporte une touche d'humour bienvenue.

Vous comprendrez au bout du roman pourquoi ce père est tyrannique, pourquoi il n'aime pas Alexandre. 

C'est un sujet assez délicat quand même : l’alcoolisme, l'homophobie, la violence. Lily Haime arrive à bien développer ce thème, sans rentrer dans les stéréotypes, sans trop en faire. Juste ce qu'il faut.

Au final, je dirai que j'ai vraiment apprécié ma lecture. Encore une fois, j'ai été happée dès les premières pages. On rentre dans le vif du sujet dès le départ. L'histoire se construit de suite. C'est un beau roman, fait d'espoir, de haine, de rage, de force, d'amour, d'impuissance parfois. Une très belle écriture, fluide, sans temps mords, qui nous transporte bien au-delà d'une simple lecture, c'est un ravissement à chaque page, chaque mot. Un déchirement pour le cœur, une joie, un espoir, un dégoût pour ce père, des interrogations. 

Une belle rencontre entre Alexandre et Jamie, une belle évolution, un bel amour sincère, mais pas facile. Ils ont des projets en commun, un avenir. Mais à la fin du récit, tout bascule....la lumière s'éteint...les interrogations restent.

J'ai hâte de pouvoir lire la suite. Je tremble pour eux, et espère également.

Une très belle première partie pour ce roman, qui encore une fois, m'a éblouit par tant de phrases percutantes, tant de sentiments exposés, ressentis, de douleur, de tristesse.

Merci Lily Haime pour tout ça. Et merci pour le petit clin d’œil à Mathias : j'ai souris, ça m'a fais chaud au cœur et j'ai adoré !


Lien AMAZON pour commander ebook et papier

Lien MxM Bookmark pour commander

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"

Chronique : "Une vie à t'attendre"