Chronique de "Prince Captif - Tome 2 : Le Guerrier" de CS Pacat

NOTE : ♥♥♥♥♥ +++ ÉNORME COUP DE CŒUR +++


Auteur : C.S. Pacat
Éditeur : Milady
Sortie : 29 mai 2015

Résumé :
Alors que leurs royaumes sont sur le point d'entrer en guerre, Damen et son nouveau maître, le prince Laurent, doivent échanger les intrigues de palais contre la violence ouverte des champs de bataille. Mais alors que la fragile confiance entre les deux hommes se renforce, les secrets de leurs passés risquent de leur porter un coup fatal...


*** MON AVIS ***

Ce second tome est tout simplement superbe, prenant, addictif. J'ai pris tout mon temps pour le terminer, pour en savourer chaque phrase, chaque détail, chaque sensation, chaque sentiment.

Nous retrouvons Damen et Laurent là où nous les avions laissé, c'est-à-dire en partance pour la guerre.

La relation entre Damen et Laurent évolue énormément au cours de ce tome. Il y a de l'action tout du long, une armée à former, des complots et des pièges à déjouer.

Nous avons une description des paysages époustouflante, mais également tout ce qui entoure un camp qui se prépare à la guerre, les détails sont minutieux, clairs, précis.

Damen s'est engagé à rester aux côtés de Laurent pour l'aider dans cette guerre contre son oncle, le Régent. Et s'il tient sa promesse, car c'est un homme loyal, c'est pour mieux acquérir sa liberté à la fin du conflit auquel il doit participer. Damen s'avère un excellent guerrier, fin stratège pour mener les combats et les approchent, ce que Laurent remarque.

Laurent est toujours aussi énigmatique, calculateur, ne faisant jamais les choses au hasard et anticipant sur tout ce qui pourrait se passer, il est très intelligent, ce qui fait sa force. Pourtant, au fil de notre lecture, il apparaît plus humain, moins froid, car il se confie quelque peu à Damen.

La confiance entre les deux hommes se renforce. L'attirance de Damen pour Laurent aussi.

Damen se rend compte de beaucoup de choses au cours de leur campagne, que ce soit par rapport à Laurent et son oncle, mais aussi sur son propre royaume et son demi-frère. Des choses qui se bousculent dans sa tête, et commence à lui faire voir les choses sous un autre angle.

Nous faisons connaissance avec des troupes des autres régions : des femmes, des barbares, nous retrouvons des personnages du premier tome : Erasmus, Torveld...

Et bien sûr, une première guerre a lieue. Les combats sont explosifs, barbares, bien décrits.

Je trouve ce tome époustouflant, à plusieurs niveaux, car nous retrouvons bien là nos deux héros, Laurent et Damen, nous apprenons à les connaitre sous un nouveau jour, c'est-à-dire en tant que combattants, car Laurent manipule l'épée avec dextérité et habileté.
Laurent est toujours aussi dur, froid, mais il se confie, il se montre parfois drôle aussi. Sa confiance en Damen monte crescendo, et il le veut à ses côtés pour cette guerre, c'est à lui qu'il demande son avis pour les itinéraires, les stratégies. Ensemble ils vont vivre des excursions et des chevauchées assez épiques, il est intéressant de les voir seuls tous les deux, leur façon de faire, de réagir.
Damen se sent de plus en plus attiré par Laurent, par son physique, mais aussi par son esprit. A travers les quelques confidences que Laurent veut bien lui accorder, il apprend à mieux le connaitre, et se rapprochement quasi permanent du fait du combat en prévision, lui fait deviner ses réactions, ses comportements, et savoir quand il faut se méfier de lui, et arrêter. Damen est le seul à pouvoir calmer Laurent lorsque celui-ci est tellement énervé qu'il commet des erreurs, il l'anticipe, et aussi il est le seul qui lui dit la vérité, sa façon de penser.

Les tomes de cette trilogie s’entremêlent à la perfection, mais finalement, je trouve, sont bien distincts, car dans le premier tome, nous faisons connaissance avec Damen, esclave malgré lui, acceptant sa situation, et la souffrance qui va avec, nous apprenons à découvrir la pays de Vère, le prince Laurent, son oncle et leurs us et coutumes. 
Dans ce second opus, nous découvrons Laurent et Damen sous un nouvel aspect, évoluant dans un nouvel environnement, au cœur de la guerre et des dangers, en plein air, poursuivant un but. Un autre visage de leur personnalité est mis en avant.

En bref, ce fut pour moi une lecture parfaite, un second tome parfait. Laurent est un peu plus bavard, et de ce fait, nous découvrons un peu les causes de sa rancœur contre son oncle et encore beaucoup d'autres choses. Damen, au contact de Laurent et de ses révélations, réfléchit sérieusement sur son frère Kastor, sur son défunt père, sur son royaume. Énormément de choses se bousculent dans sa tête, et notamment sa forte attirance pour Laurent.

La lecture est fluide, les mots employés adaptés, percutant, utiles. L'émotion et l'action sont au rendez-vous pour moi. J'ai ressenti de l'affection pour Laurent, même s'il est toujours aussi direct, tranchant et cassant, il fait confiance à Damen, se confie (un peu), et ne le traite plus comme dans le premier tome. Un tournant dans leur relation prend forme.
Damen reste fidèle et loyal à Laurent, il le découvre sous un nouveau jour, et apprécie, beaucoup de révélation lui arrivent en pleine figure concernant le règne de son demi-frère et sur la mort de son père, ce qui pourrait bien changer la donne.

Entre Damen et Laurent, tout au long de l'histoire, il y a certains passages assez sensuels je trouve entre les deux, nous sentons bien l'attirance de Damen, et Laurent, par quelques réactions, frissons, ne semble pas être totalement insensible. J'aime ces moments de douceur entre les deux, lorsque Damen doit retirer le vêtement de Laurent, car il est toujours son esclave, c'est écrit toute en tendresse et subtilité, puis, tout à coup, le moment magique s’arrête, Laurent se retire.

Les descriptions au niveau des forts, des vêtements, des autres tribus, des barbares : encore une fois CS Pacat ne nous épargne rien, car tout est très bien décrit, ainsi que les paysages, nous avons l’impression de voyager avec Damen et Laurent, de faire la route avec eux.

Tout au long du récit, j'ai trouvé qu'il flottait un air de sensualité et de force brute.

Damen, au comble de son attirance pour Laurent, l'embrassera. Je vous laisse découvrir par vous-même la suite de leur relation, la réaction de Laurent, et son évolution. Mais la vérité au sujet de Damen se rapproche à grand pas, et arrive vite, très vite....

La scène bonus à la fin du livre est tout simplement superbe. Merci pour ce cadeau CS Pacat, car elle m'a tout simplement ensorcelée, émue.

Voilà, je vous laisse en faire la lecture par vous-même pour en découvrir toute la grandeur, la splendeur et la saveur. Moi, mon petit cœur est tout chamboulé par ces deux personnages marquants que sont Damen et Laurent.

Encore une fois j'ai été totalement charmé par ce tome, j’aime beaucoup les personnages de Damen et Laurent, ils sont très travaillés, que ce soit au niveau physique ou psychologique, ils ont de l'esprit, de l'intelligence, de la force, du courage. Les mots, les phrases, les descriptions m'ont transportés dans un tourbillon d'émotions intenses, de la peur, de la joie, de l’écœurement, de la découverte, de la surprise, mais aussi la sensation qu'une grande complicité et confiance s'installait entre Damen et Laurent, même si parfois elle est juste subtile, devinée, un soupçon. J'ai aimé les voir interagir ensemble, car à eux deux, pour moi, ils sont invincibles.

Voilà, j'ai hâte de découvrir le tome 3, le dernier, pour avoir toutes les réponses à mes questions. Je pense qu'il se passera énormément de choses, l'explosion finale où tous les secrets, complots, alliances vont être mis à jour, et surtout savoir ce que deviennent Laurent et Damen, si leur confiance restera intact, si l'attirance et l'attachement sera toujours là, même après les mensonges.

Merci CS Pacat, et merci Milady.


Commentaires

  1. Il me faut absolument le deuxième ! Après avoir fini le premier, je me suis dit que je pouvais attendre, mais je crois finalement après avoir lu ta chronique que je vais pas pouvoir sauvegarder les sous bien plus longtemps ! J'ai dévoré le premier en 1soirée, et je crois que le deuxième va y passer aussi^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, oui il est vraiment très très bien, maintenant il est dur d'attendre le dernier tome ! Mais patience, patience... ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"