Chronique de "Entre ses griffes - Tome 1 : Le Tueur à l'As de Pique" de Aurore Doignies

NOTE : ♥♥♥♥♥


Auteur : Aurore Doignies
Editeur : MxM Bookmark
Sortie : 21 mars 2015

Résumé :
Depuis plusieurs mois, un tueur en série sévit, faisant des victimes parmi les étudiants en médecine de plusieurs Etats. Quand un nouveau corps est retrouvé à Chicago, les agents du F.B.I., restés bredouilles après le précédent meurtre, sont de nouveau mis sur le coup. Et ils sont bien décidés à l’arrêter, cette fois...
Cameron Gilroy, l’un des deux agents chargés de l’enquête, tombe rapidement sous le charme d’un des professeurs de la dernière victime. Kyren Lakelan est gay, célibataire, séduisant et intelligent. Il est aussi tout sauf un Humain normal. C’est un Thérianthrope. Une espèce dont l’existence est inconnue des Humains. Rompre le silence serait passible de mort. Contrairement à Cameron, c’est un partisan des histoires sans lendemain : leur histoire aurait dû s’en tenir à une nuit de sensualité.
Mais quand le destin s’en mêle...


*** MON AVIS ***

Tout d'abord, je tenais à remercier mon partenaire MxM Bookmark pour ce service presse. 

J'ai tout simplement adoré cette histoire. Elle est complète : de l'action, du suspens, de l'humour, de l'amitié et de l'amour.

Kyren, le professeur, et Cameron, l'agent du FBI, se rencontrent lors d'une enquête sur un étudiant assassiné dont Kyren était le professeur. L'attirance est immédiate et mutuelle. Seulement les deux hommes ont une vision différente sur leur nuit...active. En effet, Kyren est le roi des histoires sans lendemain, au contraire de Cameron.

Cependant Kyren est indéniablement attiré par Cameron. Il ne comprend pas ce qu'il lui arrive, c'est la première fois qu'il ressent ça. Il va tout faire pour lutter. Mais face à lui, nous avons un Cameron déterminé à l'avoir, car il ressent quelque chose de vraiment fort pour Kyren. Au fil de votre lecture, vous saurez pourquoi Kyren est tellement envoûté par Cameron.

Dans ce récit, j'ai apprécié le fait de connaitre l'univers des Thérianthrope, univers qui jusque là je ne connaissais pas. Il est agréable de découvrir autre chose que des loups pour une fois.

J'ai aimé les deux personnages principaux. Cameron est un homme doux, gentil, patient, très prévenant, protecteur. Kyren est un garçon très intelligent, avec de la répartie, très câlin. Cependant, leur histoire d'amour ne va pas être si simple...

L'enquête policière est subtilement menée, elle avance en même temps qu'évolue la relation entre Kyren et Cameron. 
L'auteur nous raconte un peu de leur passé, leur vie actuelle, leurs amis, qui sont nécessaires à l'histoire, sans être envahissants, et qui apportent chacun leurs trait de caractères différents. Les scènes d'amour sont sensuelles, explicites, bien dosées, sans être omniprésentes, ce qui est très agréable.

En bref, j'ai passé un excellent moment, une lecture fluide, agréable, bien écrite. L'auteur, avec ses mots, ses descriptions, a su m'embarquer dans son histoire, dans son univers, je me suis laissée happer par l'intrigue et la belle relation entre Kyren et Cameron, toute en douceur, en tendresse, mais pas sans heurts. Il a été intéressant également d'avoir des points de vue des deux personnages principaux, mais aussi des autres protagonistes. J'ai été subjuguée du début à la fin, il n'y a pas de temps mort, juste une découverte, des révélations, de l'amour et de l'humour à chaque page. Un excellent mélange de suspens, d'humour et d'amour.

Un premier tome qui m'a charmé, qui m'a fait découvrir un peu du monde des 
Thérianthropes, qui je pense sera abordé plus en profondeur dans le prochain tome. Une belle mise en bouche pour la suite !

Et le plus du plus, c'est cette couverture superbe, elle est vraiment magnifique.





Commentaires

  1. Je me précipite pour le lire ! Je l'ai acheté en plus^^ mais j'en ai commencé en autre !
    Super chronique, elle donne vraiment envie de le lire ! ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"