Mes réceptions livresques du jour

Voici mes réceptions livresques du jour ! A croire qu'ils se sont tous donné le mot pour me livrer aujourd'hui ! Mais je ne vais pas m'en plaindre !

"L'Effet Papillon - Tome 2 : Archimède"
de Lily Haime
Editions MxM Bookmark, mes partenaires

La couverture est superbe, le touché extraordinaire, et les couleurs un régal !




"La délicatesse"
de David Foenkinos
Editions Folio

Livre pour une lecture commune avec mon club de lecture de mon association "Cessy en toutes Lettres" qui aura lieu en avril.


~ RÉSUMÉ ~
« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, ça serait parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse… - Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité. »


"Une petite chose - Tome 1"
"Une vraie chose - Tome 2"
de Piper Vaughn et MJ O'SHEA
Editions Reines- Beaux

J'adore les couvertures, je les trouve toutes mignonnes !



~ RÉSUMÉ "Une petite chose - T1" ~
Rue Murray n’a jamais voulu être appelé ‘Papa’. D’ailleurs, il n’aurait jamais cru coucher un jour avec une femme. Il se retrouve pourtant désormais père d’une petite fille, Alice. Entre son job de barman et ses cours de cosmétologie, Rue n’a guère de temps à consacrer à un bébé, mais il refuse de l’abandonner. Ce dont il a besoin, c’est d’une babysitteur, mais les choix s’amenuisent. Il est à deux doigts d’arrêter ses études pour garder Alice lui-même lorsqu’il se souvient de son nouveau voisin, le reclus Erik. 
Erik Van Nuys, auteur de romans de science-fiction, est en proie à des crises d’angoisse. Il n’aime pas les gens en règle générale, et encore moins les bébés. Pourtant, avec ses droits d’auteurs en chute libre, il ne peut refuser ce supplément d’argent. À contrecœur, il accepte le rôle d’homme-nounou… et pire encore, il réalise qu’il est en train de s’attacher à Alice et à son extravagant de père. 
Il n’existe pas deux plus grands opposés que Rue et Erik, et Alice est le plus invraisemblable des bébés, mais jamais Rue n’a été plus heureux que pendant les instants qu’il partage avec Alice et Erik. Et ce, jusqu’à ce qu’il reçoive une offre qui lui amène tous ses rêves à portée de mains, le forçant à faire un choix : l’avenir qu’il a toujours voulu, ou la famille qu’il croyait ne jamais vouloir.


~ RÉSUMÉ "Une vraie chose - T2" ~
Dustin Davis rêve depuis des années au prince charmant, mais aucune des grenouilles visqueuses qu’il a embrassées jusque-là ne s’est métamorphosée. Lorsqu’il voit Archer Kyriakides pour la première fois, Dusty pense que sa chance a enfin tourné. Archer pourrait être le bon. Le Grand Amour. Mais l’histoire qu’ils commencent passe du chaud au froid et laisse Dusty dans l’incertitude : pourquoi leur relation est-elle parfaite un instant et chaotique le suivant ? Ça n’a aucun sens… Jusqu’au jour où Dusty rencontre le jumeau identique d’Archer, Asher, et comprend qu’il côtoyait les deux sans le savoir. 
Asher Kyriakides rêve de devenir photographe de mode, mais il est coincé avec un travail qu’il déteste et un frère Don Juan irresponsable dont les habitudes le rendent complètement dingue. Surtout lorsqu’il apprend qu’Archer fréquente le petit blond tout mignon qu’Asher n’arrive pas à oublier. Déchiré entre loyauté et désir, Asher se contente de prévenir Dusty qu’il ferait mieux de se tenir à l’écart. 
Mais quand Archer finit par pousser le bouchon trop loin, c’est sur l’épaule d’Asher que Dusty va pleurer et Asher ne peut le lui refuser. Il ne leur faut pas longtemps pour réaliser qu’ils sont tous deux en train de tomber amoureux, mais plus d’un obstacle leur barre la route, et l’un d’entre eux, et pas des moindres, n’est autre qu’Archer, qui n’a pas encore tout à fait fini d’être une épine dans le pied de son frère.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Chronique de "Après moi le déluge" de Matthieu Biasotto

Chronique de "Lola, petite, grosse et exhibitionniste" de Louisa Méonis

Chronique : "Je ne sais pas dire je t'aime"